Votre profil :Grand public|Chercheur|Étudiant|Entreprises / Collectivités
 
Labex Toucan
Investissements d'avenir
Recherche   ›   Témoignages   ›   Fanny Lafouresse - Chercheuse postdoctorale Imprimer cette page
 

Fanny Lafouresse - Chercheuse postdoctorale

Fanny Lafouresse est chercheuse postdoctorale au sein de l’équipe du Docteur Girard. Spécialisée dans la recherche en Immunologie et Cancérologie, elle travaille au sein du labex TOUCAN depuis un an.


Quel est précisément votre domaine de recherche?

J’étudie la communication entre les cellules cancéreuses et les cellules immunitaires, plus connues sous le nom de « globules blancs ». Mes recherches actuelles concernent plus spécifiquement la leucémie lymphoïde chronique  qui se caractérise, dans son stade le plus grave, par une concentration de cellules cancéreuses (les lymphocytes B) dans les ganglions.

Mon principal axe de travail est de trouver comment bloquer l’arrivée de ces cellules dans les ganglions.

   
Actuellement, des traitements existent-ils pour ce type de cancer?

Oui et non. Dans son premier stade, lorsque les cellules touchées sont encore dans le sang, la chimiothérapie est efficiente. Néanmoins, lorsque ces cellules se concentrent dans les ganglions, aucun traitement ne montre actuellement d’efficacité.
   
Quelles sont vos pistes de recherches?

Mon principal axe de travail est de trouver comment bloquer l’arrivée de ces cellules dans les ganglions. Pour ce faire, je mène des expériences « in vivo » sur des cellules prélevées chez des malades. La méthodologie de mes expériences consiste dans l’observation de la circulation sanguine chez une souris à qui j’ai injecté ces cellules : j’observe et j’enregistre à l’aide d’un microscope et d’une caméra, la circulation de ces cellules pour comprendre les mécanismes d’entrée dans les ganglions. L’expérience dure moins d’une heure mais je revisionne ensuite le film des dizaines de fois afin de l’analyser et d’en tirer des conclusions.
   
Qu’appréciez-vous dans votre quotidien de chercheuse?

J’ai choisi ce métier car je voulais à tout prix éviter un aspect répétitif dans le travail. Dans mon domaine, on teste sans cesse de nouvelles hypothèses, les tâches sont variées entre les expériences, l’analyse ou encore la rédaction d’articles. C’est aussi un avantage de travailler au sein d’un Labex. Chacun est partie prenante d’une équipe elle-même en constante relation avec les autres. Cela évite la solitude et donne le sentiment de travailler dans un collectif. De plus, je crois que ce type de structure pourra donner une plus grande visibilité aux travaux de chacun.

 

Version mobile Laboratoire d’Excellence Toulouse CancerLaboratoire d’Excellence Toulouse Cancer
Agenda

Cellular origin and mechanisms of pancreatic cancer
23/05/16 - Dr Axel Behrens - Auditorium IUCT-O - 10:00 - 11:00

Utilisation de l’imagerie in-vivo en temps réel dans l’étude de la motilité cellulaire
10/05/16 - Dr Erik Sahaï - Auditorium IUCT-O - 13:00 - 14:00
Pratique
ContactContact
Plan d'accèsPlan d'accès
AnnuaireAnnuaire
LexiqueLexique
PartenairesPartenaires
               
Inserm CNRS Université Toulouse 3 - Paul Sabatier Université Joseph Fourier - Grenoble Agence Nationale de la Recherche Fondation RITC