Votre profil :Grand public|Chercheur|Étudiant|Entreprises / Collectivités
 
Labex Toucan
Investissements d'avenir
Recherche   ›   Témoignages   ›   Srdana Grgurevic - 2ème année de doctorat Imprimer cette page
 

Srdana Grgurevic - 2ème année de doctorat

Originaire de Croatie, Srdana Grgurevic est en deuxième année de doctorat en Cancérologie au sein du labex TOUCAN. Agée de 28 ans, elle est spécialisée dans les mécanismes de réplication de l’ADN, et travaille au sein de l’équipe du professeur Cazaux et du docteur Hoffman.


Sur quel objet porte votre recherche?

Je travaille sur un type de leucémie, notamment la leucémie chronique lymphoïde. C’est une forme de leucémie très très résistante qui présente un fort taux de récidive. En effet, les traitements actuels ont bien un effet mais il y a quelque chose qui surpasse et contourne les chimiothérapies au niveau de la réplication de l’ADN. C’est donc sur ce mécanisme que je travaille.

J’ai développé des méthodologies pour comprendre l’évènement qui rend les cellules leucémiques résistantes aux chimiothérapies.

   
En quoi consistent concrètement vos recherches?

J’étudie les enzymes impliquées dans les mécanismes de réplication et réparation de l’ADN. Quand ces enzymes sont dérégulées, cela provoque une perturbation dans la duplication de l’ADN, et par conséquent, une instabilité au niveau de l’intégralité du génome qui peut mener au développement d’un cancer. J’analyse donc les dynamiques de ce processus en comparant les mécanismes à l’œuvre entre des cellules normales et des cellules leucémiques. Dans mon projet, j’ai développé des méthodologies pour étudier ce phénomène,  afin de comprendre l’évènement qui rend les cellules leucémiques résistantes aux chimiothérapies.
   
Quels avantages sont apportés par le labex Toucan?

C’est une structure qui permet une grande interactivité entre les équipes de recherche. Nous échangeons constamment ce qui instaure une très bonne émulation. Par exemple, quand vous avez une idée, vous pouvez la confronter avec les autres équipes. On réalise alors que c’est une fausse piste, ce qui permet de gagner énormément de temps. C’est important car la recherche se doit d’aller vite, pas forcément pour la science mais surtout pour les patients.
   
Pourquoi avoir choisi une carrière dans la recherche en cancérologie?

Je souhaitais exercer un travail qui permettait de faire des découvertes mais aussi d’être utile à la société. Avec ces recherches, nous explorons les fondements de la biologie, ce qui nous rend très proches du sujet pour aider les gens. De plus, je suis ravie de faire ces recherches à Toulouse : c’est une ville très dynamique et nous allons intégrer l’Oncopole qui va devenir un centre de recherche de référence en Europe.

 

Version mobile Laboratoire d’Excellence Toulouse CancerLaboratoire d’Excellence Toulouse Cancer
Agenda

Cellular origin and mechanisms of pancreatic cancer
23/05/16 - Dr Axel Behrens - Auditorium IUCT-O - 10:00 - 11:00

Utilisation de l’imagerie in-vivo en temps réel dans l’étude de la motilité cellulaire
10/05/16 - Dr Erik Sahaï - Auditorium IUCT-O - 13:00 - 14:00
Pratique
ContactContact
Plan d'accèsPlan d'accès
AnnuaireAnnuaire
LexiqueLexique
PartenairesPartenaires
               
Inserm CNRS Université Toulouse 3 - Paul Sabatier Université Joseph Fourier - Grenoble Agence Nationale de la Recherche Fondation RITC